Schémas sur les familles de langues (épisode 2)

Vous pouvez lire (et admirer) l’épisode 1 ici.

Me revoilà avec quelques jolis schémas plein de drapeaux et de noms bizarres. La classification est aussi bancale et disputée qu’avant, mais on ne peut rien y faire.

Les langues du continent américain ont un gros problème : elles sont *extrêmement* diverses et n’ont aucun rapport les unes avec les autres. Ce serait exagéré de dire que chaque langue forme sa propre famille, mais c’est souvent presque le cas. Du coup, c’est très difficile de faire- des vrais schémas.

En ce moment je m’attelle aussi aux très nombreuses langues nigéro-congolaises. Contrairement aux langues indo-européennes qu’on peut diviser en catégories de taille comparables, la famille nigéro-congolaise se découpe essentiellement en :

  • un tout petit groupe ;
  • tout le reste, lui-même subdivisé en 1- un tout petit groupe et 2- tout le reste, etc.

C’est une vraie horreur, mais je survivrais.

Voici ce que j’ai fait ces derniers temps :

Langues romanes
Les langues romanes d’Europe de l’ouest, du sud et de la Roumanie.
Langues germaniques
Les langues germaniques, de Scandinavie et d’Europe de l’ouest.
Langues slavo-baltes
Les langues slavo-baltes d’Europe centrale et orientale.
Langues ouraliennes
Les langues ouraliennes de Finlande, d’Estonie, de Hongrie et de l’ouest de la Russie.
Langues uto-aztèques
Les langues uto-aztèques du Mexique.
Langues eskimo-aléoutes
Les langues eskimo-aléoutes, près du pôle nord.
Langues macro-maya
Les langues macro-maya du Mexique et du Yucatan.
Langues sémitiques
Les langues sémitiques d’Éthiopie et du Moyen-Orient. Ce schéma a déjà été présenté dans mon article sur le mot « antisémitisme ».
Be Sociable, Share!